Club YouTube

Lors de l’activité du Club Youtube organisée dans le cadre du projet européen “Filmons le Vivre Ensemble” du projet Community, la Plateforme de Paris a accueilli 12 participants âgés entre 14 et 24 ans. Au terme des 4 jours de stage au sein de notre association, ils ont pu tourner des courts métrages sur le thème du Vivre Ensemble, orienté sur la lutte contre le terrorisme. Cette activité s’est ainsi déroulée en différentes étapes : Rencontre et introduction au Vivre Ensemble Tout d’abord, les participants se sont présentés les uns aux autres dans le but de mieux se connaître et de partager aux autres leur intérêt pour la réalisation vidéo. Répartis en différents groupes, ils ont ensuite pu présenter des exposés sur différents éléments en lien avec ce domaine tels que la photographie, la stroboscopie et la projection. Le jour suivant, la présidente de l’association Neslihan Gedik est intervenue auprès de ces jeunes afin de leur expliquer le concept du Vivre Ensemble. Cette séance a été inaugurée par un brainstorming sur ce thème, avant de conclure par une définition plus précise du concept du Vivre Ensemble. Réalisation de court métrage Suite à cette présentation, ils ont suivi un cours animé par notre intervenant Gabriel Erdem Sari sur l’écriture d’un scénario. Les participants ont ensuite procédé à l’écriture de leurs propres scénarios (dialogue, distribution des personnages). Par la suite, ils ont appris différents termes inhérents au monde cinématographique ainsi que les différentes manières de filmer, notamment dans l’objectif de faire transparaître les émotions. Maîtrisant ainsi le vocabulaire approprié et les différentes techniques de réalisation de vidéos, les jeunes ont pu procéder au tournage. Certains étaient caméramans, d’autres réalisateurs ou acteurs. Montage vidéo Le dernier jour fut consacré au montage. Les participants ont alors appris les fondamentaux du montage sur le logiciel Premier Pro et ont ensuite pu monter leurs vidéos, avec des bandes sons et des effets pour certaines. Enfin, leurs travaux ont été exposés le 6 mars aux autres participants. Comme les vidéos mises en ligne en témoignent, les participants ont énormément appris durant ce stage qui fut très enrichissant pour chacun. Venant d’horizons divers, ces jeunes ont su créer une très bonne ambiance de travail et partager leur savoir faire afin de progresser. Article d’Anaïs Picard-Morin