Présentation

C’est de la volonté de renforcer la cohésion sociale souvent malmenée qu’est né le projet de la Plateforme de Paris. Association à but non lucratif (loi 1901), elle a été fondée en 2005 par un groupe de citoyens désireux de créer un espace ouvert au dialogue. Un dialogue qui naîtrait des contradictions, des hésitations et des désirs de reconnaissances multiples d’une société toujours en devenir. La société que l’on porte en soi se forge sur le terrain, au contact des réalités quotidiennes de ceux qui la constituent.

Pour les hommes et les femmes de bonne volonté tout est possible, car « C’est par la parole et l’action que les hommes se distinguent au lieu d’être simplement distincts »

De cette constatation, ont émergé 2 pôles directeurs qui ne cessent d’être développés :

PÔLE 1

mise en place de laboratoire de réflexions sous la forme d’atelier regroupant toutes personnes volontaires, désireuses, à travers des débats démocratiques de proposer des solutions aux différents thèmes d’actualité abordés.

PÔLE 2

Elaboration de programme pour la mise en œuvre d’actions concrètes sur le terrain, et ce en partenariat avec différents acteurs sociaux.

ORGANIGRAMME ORGANISATIONNEL DES ACTIVITES

PÔLE 1

Mise en place de laboratoires de réflexions sous forme d’ateliers, regroupant toutes personnes volontaires désireuses de débattre dans un espace qui a pour vocation :

– de se défier de toute vérité préconçue qui n’aurait que pour but « de dessaisir les autres de leur droits »,

– de libérer la parole plurielle car toute parole est digne d’être entendue.

PÔLE 2

Elaboration de programme en vue d’actions concrètes sur le terrain, en partenariat avec différents acteurs sociaux tels que :

– Associations et Fondations

– Universités

– Organisations non gouvernementales et internationales

DOMAINES D’INTERVENTION

  • Droits de l’homme
  • Identités plurielles
  • Libertés civiles
  • Technologies et Médias
  • Religion et Société
  • Education, Démocratie, Citoyenneté

Ces ateliers selon les cas s’organiseront sous forme de :

  • Séminaires
  • Colloques
  • Voyages thématiques
  • Concerts

Il est important de mentionner que l’avenir se construit ensemble dans la reconnaissance de l’altérité. Une société se sclérose lorsqu’elle nie sa diversité en cherchant à faire fusionner toutes ses composantes. Il s’agit donc de faire coexister dans un but commun des particularités qui se reconnaissent.

Vivre ensemble c’est avant tout apprendre à faire ensemble par l’échange et le partage ainsi que le souligne le poète Edouard Glissant :

«l’Echange : la somme mise en commun des enseignements et des renseignements portant sur tout ce qui agite et féconde la pensée-monde… La Relation, la poétique, au sens agissant du mot, qui nous hausse en nous-même et la solidarité, par quoi nous manifestons cette hauteur.»

                                                                                                                                                  Edouard Glissant

« L’idendité des hommes n’est pas dans l’âge d’or rêvé, mais dans le présent à construire, dans l’action à faire. »

                                                                                                                                                   Ali Benmakhlouf

Hauteur dont l’amplitude s’accroît à la ferveur de l’engagement de chacun en faveur de ses semblables toujours autres.

Identités plurielles oeuvrant dans la perspective d’un destin commun au sein d’une société toujours en devenir.