Le Gala des trophées du Vivre ensemble

LAURÉATS 2015

Lors du Gala des Trophées du Vivre Ensemble organisé à l’Assemblée Nationale le 17 Février 2016, 6 associations dont un prix Claude DILAIN se sont vues attribuées un trophée pour la pertinence de leur projet et l’impact positif de leur action citoyenne

Association Art et culture : Pourquoi pas vivre ensemble ?

Art et culture, L’association art et culture d’orient fête en 2016 son 20ème anniversaire et après avoir travaillé sur les traditions orientales, l’humanitaire art et culture s’est donné comme vocation l’amélioration du vivre ensemble à Lunel. Les axes d’actions sont événementiel, la culture, intergénérationnel pour créer du lien. Notre dernier événement était la journée du pourquoi pas vivre ensemble ou nous avons fédéré une 50aines d’associations et de sponsors sur ce thème. Pourquoi pas vivre ensemble ?

PARLER EN PAIX

Parler en Paix, Association à but non lucratif fondée en 2003, Parler en Paix est animée par la volonté de stimuler le dialogue interculturel et la connaissance de l’ »Autre ». Dans cet esprit d’ouverture et de rencontre, elle propose à ses adhérents des cours d’hébreu moderne ET d’arabe littéraire, l’inscription aux deux enseignements étant obligatoire.
Nous pensons en effet que l’apprentissage de la langue de l’Autre et la compréhension de sa culture sont des outils essentiels pour dépasser les préjugés et construire une société où chacun peut trouver sa place. Le goût de l’Autre commence avec la langue et la culture de l’Autre.o.

THE DISSIDENT WEB MAGAZINE

The Dissident est un webmagazine citoyen indépendant d’information politique et générale à dimension internationale. Fondé par Rémy Degoul, ancien administrateur du Fonds Européen pour la Liberté d’Expression, ancien président du COLISEE (Comité de Liaison pour la Solidarité avec l’Europe de l’Est) et Administrateur de l’APCP (Association pour la création d’un Conseil de Presse), il réunit une équipe intergénérationnelle de journalistes, rédacteurs, contributeurs, photographes et dessinateurs de presse basés en France et à l’étranger et soudés autour des valeurs du journalisme d’Albert Camus : Lucidité, refus, ironie, obstination.
Ensemble pour une information libre et métissante, Dédiant sa ligne éditoriale à la démocratie, à la liberté, à la créativité, et à la diversité des êtres et du monde, The Dissident se veut notamment une chambre d’écho de celles et ceux qui font bouger les lignes partout sur notre planète et qui sont trop souvent oubliés des médias traditionnels.

Interviews, portraits de citoyens, reportages, articles de fond et photo-reportages… The Dissident s’attache à faire découvrir, sous tous ses formats, une information libre et métissante. Organisés en six rubriques principales : The Street, Politique(s), Economia, Biosphère, Culture(s) et Médias, nos contenus proposent une réflexion globale sur la marche du monde et ont pour objectif d’enrichir le débat démocratique et le vivre ensemble.

LE PARI SOLIDAIRE 

« Le Pari Solidaire, Créé en 2004 et reconnu d’intérêt général Loi 1901, Le Pari Solidaire valorise l’entraide et les liens entre générations à travers le développement de solutions innovantes d’habitat intergénérationnel.

Le Pari Solidaire est la première association à avoir lancé le concept de cohabitation entre un senior et un jeune au domicile du senior en France. Concept qui s’est ensuite déployé au niveau national.
Il s’est ensuite diversifié et accompagne désormais des partenaires (Mairie, bailleurs sociaux, CCAS, organisme d’assurance sociale) dans le développement de résidences intergénérationnelles ou d’autres projets d’habitat créateurs de liens entre générations.

Des concepts simples et innovants d’habitat qui se basent toujours sur 3 volontés fondatrices: élargir l’offre de logements pour les jeunes, lutter contre l’isolement et le sentiment d’insécurité des seniors et retisser un lien entre les générations.

Porteur de valeurs humaines, l’habitat intergénérationnel permet aux jeunes et aux personnes âgées de s’enrichir mutuellement en échangeant sur leurs expériences, modes de pensée et modes de vie.
La cohabitation et l’habitat intergénérationnel, 2 générations qui vivent ensemble: un jeune en recherche d’un logement sur Paris et IDF, où la tension locative est forte, et un senior qui aurait une chambre disponible après le départ de ses enfants et serait heureux de sortir un peu de son isolement.
Telle est l’idée fondatrice du Pari Solidaire.

Au-delà de réponses pratiques à des problèmes concrets de pénurie de logement décent et à moindre coût pour les jeunes à Paris IDF, d’isolement de nos aînés dans les grandes villes, cette idée de bon sens permet à 2 générations de se rencontrer et de mieux vivre ensemble dans la société. 2 générations, 2 regards, un échange, une richesse.

AGIR CONTRE LE RACISME

Agir Contre le Racisme, Agir Contre le Racisme est une association- essentiellement de jeunes- qui œuvre à la promotion du vivre-ensemble et du respect de l’altérité. Dans le contexte d’une société fragilisée par les préjugés & la quête constante de bouc émissaire, nous accompagnons les jeunes dans les primaires/ collèges/ lycées vers une déconstruction des préjugés, qui minent notre société.
Nos actions se tournent également vers un public universitaire. Nous organisons fréquemment des conférences-débats en vue d’analyser les dérapages racistes dans les discours politico-médiatiques (Notamment en conjuguant mes fonctions au sein du laboratoire réflexion politique, le Think Thank Different).
#NousSommesTousHumains, Sillonner les villes de France, pour sensibiliser le plus grand nombre de jeunes.
Dans une société, où les liens sociaux tendent dangereusement à se fragiliser, nous installons un dialogue avec les jeunes et les plus âgés grâce à des échanges intergénérationnels. Où chacun s’exprime de part son expérience.
Nous déclinons ces échanges de diverses manières. Dernièrement, à la radio. Nous invitons des classes à s’exprimer sur la thématique des discriminations dans des radios locales. A vos ondes donc! Nous aimerions développer les  »Kahwas citoyens » ces moments fraternels où des personnes qui ne connaissent pas, se réunissent pour échanger sur la thématique de la citoyenneté, de la tolérance, du vivre-ensemble. Car nous sommes partis du postulat,selon lequel le dialogue est indéniablement la clé de voûte du vivre-ensemble.

PRIX SPÉCIAL CLAUDE DILAIN

MARCHE DE LA FRATERNITE

Ce projet repose sur une coordination informelle, La coordination est constituée par les responsables religieux de toutes les structures confessionnelles impliquées dans le projet.Marche de la Fraternité, Fédérer les associations cultuelles autour du projet de la MARCHE DE LA FRATERNITÉ qui consiste à relier entre eux par les marcheurs, les différents lieux de culte.  Les responsables accueillent les marcheurs, présentent les lieux et répondent aux questions qui leur sont posées.

Cette initiative a permis d’améliorer la connaissance mutuelle par la participation collective à ce projet qui désormais, dépasse les limites d’un seul quartier et accueille tous les ans de nouveaux partenaires cultuels.La mobilisation autour de ce projet se fait dans le strict respect des convictions de chacun, permet à nos concitoyens de faire mieux connaissance avec les différentes structures de la vie cultuelle et de partager ainsi l’idéal de la fraternité.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.